Révolte des vignerons aubois en 1911

Vous êtes ici:

Révolte des vignerons aubois en 1911

Par décret du 7 juin 1911, une région baptisée « Champagne 2e zone » fut alors créée, avec l’aval dudit « négoce-fraudeur ». Cette 2e zone comprenait certaines communes de la Marne, Haute-Marne, Seine-et-Marne et Aube.
On parlait alors de « Grande Champagne » et « Basse Champagne ».
De nombreux vignerons aubois, furieux, décidèrent de ne jamais accepter cette décision et l’agitation reprit avec virulence : affrontements avec les gendarmes, arrestations, rassemblements avec des feux sur les coteaux…

C’est seulement après la Loi du 6 mai 1919 que l’Aube fut réintégrée dans l’aire délimitée Champagne, mais bien des négociations furent nécessaires pour aboutir enfin à l’accord de 1927, qui réintégra définitivement toutes les communes viticoles de l’Aube, à condition que le gamay, en constante régression, disparaisse définitivement des moûts destinés au champagne dans un délai de 15 ans, prorogé jusqu’en 1960.

Révolte des vignerons aubois en 1911

Révolte des vignerons aubois en 1911
Social Media Sharing